Karaliitchev est considéré comme le Andersen de la Bulgarie. Tout comme le conteur d’orginine danoise, il aborde dans ses oeuvres des thèmes difficiles avec beaucoup de sensibilité. Son écriture,   caractérisée par des arrêts sur image poétiques, est empreinte autant d’humour que de mélancolie. Karaliitchev a écirt des contes, des nouvelles et des récits de voyages, mais il est surtout connu pour son oeuvre remarquable destinée aux enfants.

Anguel Karaliitchev (1902-1972) est né à Strajitza, un village situé près de la ville de Véliko-Tarnovo, en Bulgarie, dans une famille modeste. Il suit des études de chimie, se prépare à devenir diplomate, et finalement travaille en tant que rédacteur dans de nombreux journaux (Кооперативна просвета, Народна младеж, Литературен фронт) ainsi qu’aux éditions Български писател (1952 – 1969).

La littérature est partout dans sa vie. A partir de 1925, année de publication du récit Ръж (Raj – «Seigle») et de son premier livre pour enfants, Мечо (Metcho – «Ours»), il s’y consacre entièrement et travaille sans relâche pendant près de cinquante ans, donnant naissance à une œuvre abondante. Ses nouvelles et contes pour enfants, inspirés du folklore ou totalement imaginaires, le rendent célèbre dans tout le pays et sont étudiés à l’école. Il est l’un des précurseurs du conte d’auteur en Bulgarie. Son récit Майчина сълза (Maychina salza  – Une larme de maman) est considéré comme un chef-d’oeuvre de la littérature bulgare.

Avec une grande sensibilité, Karaliitchev raconte le village, évoque les joies simples et les moments difficiles d’une vie, transmet les enseignements tirés de l’expérience, et ne craint pas d’aborder, avec beaucoup de poésie, des thèmes difficiles tels que l’abandon, la solitude et la mort. Ses oeuvres sont traduites dans de nombreuses langues et pour la première fois en français, aux éditions ELITCHKA, depuis 2014.

 

PRIX ET DISTINCTIONS

 

L’auteur a reçu le diplôme Andersen attribué par le Conseil international du livre pour la jeunesse et les jeunes adultes, IBBY, en 1974. Son nom figure sur la liste d’honneur de l’IBBY parmi les meilleurs auteurs de littérature jeunesse dans le monde.

Deux distinctions pour sa contribution à la culture en Bulgarie, en 1972 et en 1963.

 

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

ANGUEL KARALIITCHEV

0,00 €Prix
  • Bibliographie

    Contes héroïques (à paraître). Recueil de contes. Illustrations de Kapka Kanéva. ELITCHKA, 2022.
    Neige et Contes de Noël. Recueil de 3 contes. Illustrations d’Elisabeth K., ELITCHKA, 2016.
    La Luciole et le Hibou. Illustrations de Sherley Freudenreich. ELITCHKA, 2016.
    Une larme de maman. Illustrations de Céline Corréale. ELITCHKA, 2014.

     

    Outre des centaines de contes d’auteur, des contes traditionnels recueillis du monde entier, de deux nouvelles pour les enfants, Anguel Karaliitchev a écrit des récits et des nouvelles pour adultes.
    Voici quelques propositions de lecture, en bulgare.


    Тримата братя и златната ябълка. Събрани приказки и разкази. (recueil de contes, beau livre). Ill. de Damiyan Damiyanov, Ciela 2019.
    Приказки (recueil de contes, beau livre). Ill. de Borislav Stoev, éditions Zakharii Stoyanov, Sofia 2016.
    Ането. Тошко Африкански. Editions Damiyan Yakov, Sofia, 2013.
    Приказен свят (recueil de textes pour l’école). Editions PAN, 2003.
    Съкровищница. Collection Златни детски книги. Editions Trud, Sofia, 2010.
    История на България в приказки и разкази (recueil). Editions PAN, Sofia, 2003.
    Приказки от цял свят (recueil). Editions PAN, Sofia, 1998.
    Приказки за белия свят («Contes du monde blanc», recueil historiquement constitué par l’auteur). Editions Slantzé, 2002. Epuisé.
    Ръж (recueil). Editions Zakharii Stoyanov, Sofia 2012. Epuisé.